Activité destructrice du mouvement Abdul Wahid aux camps de personnes déplacées !!

Activité destructrice du mouvement Abdul Wahid aux camps de personnes déplacées !!

 

Analyse politique 

Spécial: SudanSafari 

Depuis sa création, le Mouvement Abdel Wahid Mohamed Nur est lié aux camps de personnes déplacées au Darfour.

Il est largement répandu que la plupart des habitants des camps de personnes déplacées sont des partisans du mouvement Abdel Wahid, mais cela a beaucoup changé ces dernières années en raison de la stagnation du mouvement Abdel Wahid et de son insistance à refuser de négocier et le standing de la  communauté régionale et internationale contre le Mouvement Abdel Wahid en raison de changements à cet égard. .

L'un des camps les plus importants qui est considéré l’abri principal des mouvements armés, principal partisan du mouvement Abdul Wahid et l'une des principales sources de financement aux camps principaux dans le centre Darfour (Al-Hasahisa, Al-Hamidiya, Khamsa Dagaig) en plus du camp de Kalma dans le sud Darfour.

La tâche assignée aux cadres des mouvements armés au sein de ces camps est de maintenir la situation de déplacement durable, d'empêcher les habitants des camps de retourner volontairement à leurs villes et villages, ainsi que de fournir le soutien financier aux personnes déplacées pour leur permettre de payer leurs contributions et l'imposition des frais sur les citoyens résidant dans ces camps et le trafic de nourriture fourni par les organisations bénévoles.

 Le commandant Abdul Qadir (Qadoura) a récemment ordonné de collecter des fonds et imposer de nouvelles redevances afin d'aider à acheter des munitions et des fournitures pour faire face aux forces gouvernementales dans les opérations qui se déroulent à Djebel Marra.

Le commandant Gadoura a également cherché à faciliter la contrebande d'armes dans le cadre du projet annoncé par le gouvernement pour collecter l'arme et attirer les jeunes à rejoindre le mouvement.

En raison de cette situation, les camps de personnes déplacées sont devenus le centre des criminels et du commerce des armes et de la drogue. 

Des organisations étrangères exploitent ces camps pour apporter leur soutien caché pour ces mouvements armés sous le couvert de l’action humanitaire concernant les vêtements, les vivres  et les médicaments.

A ce propos, le leader du mouvement Abdul Wahid a licencié le chef de la jeunesse au camp (Kalma) appelé Idriss Derbenga, chose qui a provoqué une vague de mécontentement parmi les habitants du camp et a allumé les flammes des différences entre eux.

Le mouvement Abdel Wahid a été actif pour l'échec du retour volontaire, en particulier parmi les fils des Fur résidant aux camps, utilisant à cet égard de nombreux moyens, tels que l'intimidation et l'assassinat, l'attaque de villages désignés pour le retour volontaire et l'incitation des organisations et de la communauté internationale à s'opposer au retour volontaire. 

On peut donc affirmer que mouvement Abdel Wahid œuvre conformément aux agendas tout à fait contraire aux orientations de la population de la région de Darfour, s'efforce de maintenir la situation de déplacement le plus longtemps possible et de profiter des camps des personnes déplacées, car ils considèrent comme centres des activités criminelles et de renseignement permettent d'atteindre certains des objectifs du mouvement liés aux queues de sionismes bien connu !!

 

Top