Proposition des Forces Nationales sur l'Administration Gouvernementale dans le pays

Proposition des Forces Nationales sur l'Administration Gouvernementale dans le pays

L'Organe de Coordination des Forces Nationales a lancé ses travaux en organisant une Conférence de Presse à la Grand Holiday Villa à Khartoum Mercredi avec la participation de plus de 20 Partis, Blocs Politiques et Organisations de Jeunesse.
Il a affirmé que les Forces Nationales ont pour objectif de sortir le pays de la Crise Actuelle et de parvenir à un Consensus National sur la Construction du Futur Soudan.
Ali Al-Haj Mohamed, membre de l'Organe de Coordination, a rendu lors de la Conférence le Conseil Militaire de Transition (CMT) responsable de la désunion du Sit-in devant le Commandement de l'Armée et a demandé une Enquête rapide sur les incidents afin de traduire les Coupables en Justice.
Nous soutenons le Régime Civil et contre le Régime Militaire, nous ne pourrions pas remplacer un Régime Militaire par un autre, exhortant les Forces de la Déclaration de Liberté et du Changement (FDLC) à ne pas exclure les autres en tant que partenaires de la patrie, a affirmé le Dr Al-Haj.
Il a déclaré que le pouvoir devrait être transféré à la population par le biais d'Elections Libres, Equitables et Transparentes, soulignant qu'il importait de poursuivre l'Adoption de la Paix et de ne pas utiliser la force et la violence.
Le Dr Al-Haj a critiqué la Déclaration de l'Envoyé de Médiation éthiopien au sujet de la négociation entre le CMT et les FDLC et lui a demandé de se tenir à la même distance de tous les Partis Politiques Soudanais.
Bahar Idris Abu Garda, figure de proue du Corps de Coordination des Forces Nationales, a condamné la Dispersion du Sit-in par les Forces et a appelé à traduire en justice tous les individus impliqués dans les incidents.
Il a déclaré que la voie de la négociation bilatérale entre le CMT et les FDLC était fausse, car elle isolait et exclu les autres de la participation au Processus Politique, soulignant que le CMT était un partenaire de la Révolution du 19 Décembre et qu'il devrait faire partie du Processus Politique pendant la période intérimaire.
Membre de l'Organe de Coordination, Farah Agar a salué le CMT pour avoir pris parti pour la Révolution du 19 Décembre et a répondu à l'Appel au Changement.
Il a déclaré que le Dialogue et les Négociations Bilatéraux ne serviraient pas la Stabilité du pays, révélant que la Révolution du 19 Décembre était une Révolution pour tous les Peuples et non une Révolution des FDLC.
Il est à noter que l'Organe de Coordination des Forces Nationales a transmis un Document d'Administration du Gouvernement dans le pays qui sera soumis au CMT, aux FDLC et à d'autres Spectres Politiques.

Top