Soudan et Erythrée convenus d’ouvrir les frontières communes

Soudan et Erythrée convenus d’ouvrir les frontières communes

Le Soudan et l'Erythrée ont convenu d'ouvrir les frontières entre les deux pays et de faciliter le mouvement normal des peuples à travers les frontières.
Les autorités concernées des deux pays prennent les mesures nécessaires pour ouvrir les frontières officiellement et immédiatement et que les deux parties ont convenu d'activer la coopération et la coordination entre les deux pays dans tous les domaines.
Cela s'est produit lors des entretiens communs vendredi, dans la capitale érythréenne, Asmara entre le président érythréen, Isaias Afwerki, et le chef du Conseil militaire de la transition (CMT), le lieutenant-général Abdul-Fattah Al-Burhane lors de la visite d'une journée de ce dernier en Érythrée.
Dans une déclaration à l'Agence de presse soudanaise (SUNA), le directeur général des Affaires africaines au ministère des Affaires étrangères, l'ambassadeur Abdel-Moneim Osman al-Bayti, a déclaré que le lieutenant-général Al-Burhane avait informé Afwerki des derniers développements au Soudan.
Pour sa part, le président érythréen a affirmé le soutien de son pays au peuple soudanais et a rejeté l’intervention étrangère dans les affaires intérieures du Soudan.
Les deux leaders ont affirmé les liens profonds entre les deux peuples frères ce qui est considéré comme une base solide pour le renforcement de la coopération entre les deux pays.

Top