Atelier sur l'Aide Légale et les Droits de l'Homme à Nyala

Atelier sur l'Aide Légale et les Droits de l'Homme à Nyala

La Militante des Droits de l'Homme, qui dirige l'Organisation de Femmes Soudanaises dans l'État du Sud-Darfour, Magda Hassan Ali Al-Amin a assuré que l'Objectif de l'Atelier de Formation de deux jours sur l'Aide Légale et les Droits de l'Homme, qui a débuté Samedi dans la capitale de l'Etat du Sud-Darfour, Nyala, est de former des Cadres Juridiques capables de s'adresser aux Institutions Judiciaires, lorsqu’un cas de Violation est constaté dans les Camps de Déplacés.
Elle a ajouté que l'Atelier vise également à éclairer les Stagiaires sur les Droits de l'Homme en tant que Droits Fondamentaux garantis par des Constitutions Juridiques et Nationales s'inspirant de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
Selon Magda, 40 Assistants Juridiques et Administrateurs Autochtones des Camps de Personnes Déplacées internes d'Attash et Dreaig ont participé à l'Atelier de Formation organisé par l'Organisation des Femmes Soudanaises pour le Développement en Coopération et Coordination avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
« Cinq Sessions de Formation ont commencé du 13 au 13 Juillet et dureront jusqu'au 28 Juillet avec la participation de 200 Stagiaires », a-t-elle déclaré.
Magda s'est engagée à organiser une Session de Formation avancée pour 50 Participants.
Le Directeur du PNUD, Zuhair Al-Islam, a souligné l'importance de la Convocation de l'Atelier, en particulier en ce qui concerne les Droits de l'Homme et la Fourniture d'une Assistance Juridique.

Top